Les sachets d'eau

ffc418_9de4d7cab7b7486aabd9165eaf63cefaPartons d'un constat...

Les déchets plastiques sont un vrai fléau au Burkina Faso. Ils impactent tout d'abord l'environnement, par la pollution des terres et du paysage, mais ont également un impact négatif sur l'agriculture et l'élevage. Il n'existe aucun système de recyclage ou encore de gestion directe des déchets. 

La ville de Ouahigouya compte aujourd'hui une dizaine de décharges publiques, qui grandissent de jour en jour.  

Ces endroits sont également des terrains de jeux dangereux pour les enfants ainsi que des lieux d'alimentation toxique pour les animaux.  

De plus, les écoulements de la fermentation de ces déchets se font directement dans la ville, entrainant le développement de bactéries, la prolifération des mouches et des insectes et dégagent des odeurs nauséabondes. Ces épanchements polluent également les eaux, ainsi que les ressources en eau potable. 

Il n'est pas rare de voir les particuliers concentrer leurs déchets devant leur porte et y mettre le feux de temps en temps afin d'en réduire la quantité, polluant ainsi l'atmosphère et le voisinage.  

Ce sont donc des paysages entiers qui sont détruits par l'utilisation du plastique....


 

Fabrication

Petites pochettes, Grandes pochettes en passant par les sacs à dos où les sacs cabas, P^3 permet de proposer des alternatives aux sachets plastique utilisés tous les jours. Il apporte également une solution aux achats "Made in China". 

 


 

 

 Nos créations sont 100% fabriquées au Burkina Faso dans notre atelier P^3. Ils sont élaborés via une Charte Verte de fabrication, qui s'engage à respecter l'environnement et des conditions de travail digne.