Un centre de formation et de recyclage en 

Construction Sans Bois (CSB) Voûtes et Coupoles.

La création de ce centre est très spécifique et important pour Movement France. Il s'agit de construire en respectant notre philosophie mais également en respectant la culture et le paysage dans lequel nous sommes. 

Notre choix c'est donc tourné vers une construction ancestrale égyptienne; la Construction Sans Bois.

Cette technique travaillant la terre, les cailloux sauvages et l'eau, n'utilise ni bois, ni béton, ni tôles, pour la réalisation du gros oeuvre. Construite à partir de matériaux locaux, elle est issue d'une technique qui vient du Moyen Orient (principalement d´Egypte et d´Iran) Celle-ci a été revitalisée par l´ONG française “Development Workshop”, notamment au Burkina Faso.

Le centre de formation permettra alors de faire travailler des maçons locaux, avec du matériel local en respectant l'environnement et toujours dans un esprit de durabilité. 

 

Voici une photo de notre premier bâtiment en voûte et coupoles qui est le premier du Centre Artisanal de Recyclage du Plastique à Ouahigouya (Le C.A.R.P.O). L'objectif est de permettre la création de 3 ateliers de recyclage du plastique, qui constitueront le centre. Ils seront entièrement dédiés au recyclage de tout type de plastique.

Les femmes, ainsi que quelques hommes, seront formés à toutes les étapes de gestion de leur atelier.

Ce centre sera alors un lieu entièrement géré humainement et financièrement grâce à des femmes et des hommes burkinabés formés par Movement France.

En plus de la création d'emplois, il contribuera largement à la gestion des déchets plastiques de la ville de Ouahigouya.

Le Centre Artisanal de Recyclage du Plastique à Ouahigouya P^3 doit être un lieu de sensibilisation et de prise de conscience de la pollution qui au quotidien, de tous les habitants de la ville.

Il doit mettre en place des actions dans les écoles et aussi dans les lieux publiques (marchés par exemple). L'action étant de faire prendre conscience aux gens, de l'ampleur des dégâts dus à la pollution du plastique et ainsi de les amener à agir individuellement sur une problématique globale : La pollution.

 

Voici en 40 jours ce que l'équipe de 10 maçons a mis sur pied ! Une voûte et 2 coupoles d'une superficie totale de 61 m². C'est un travail énorme dont nous sommes très fiers, n'hésitez pas ou n'hésitez plus à venir nous voir.

Des latrines Hommes et Femmes ont également été construites dans un même intervalle.

Les finissions aussi ont toutes leurs importances, nous avons travaillé avec des matériaux locaux et traditionnels. L'intérieur de la voûte est carrelée à base de talonnettes en terre cuite fabriquées par des femmes potières de la ville de Titao à quelques kilomètres de Ouahigouya. 

Le sol extérieur de la coupole ouverte est constitué de pavés en plastiques recyclés, également confectionné non loin de Ouahigouya. 

Afin d'anticiper l'arrivée de l'eau et de l'électricité dans le bâtiment, nous avons également fait appel à un électricien et un plombier. Ceux ci ont installé tous les câbles et tuyaux nécessaire. 

kologh-naba

+226 76 68 32 95  /   78 46 52 20
 estraerup@gmail.com  ouedraogomadi32@yahoo.fr
www.kologh-naba.org

Pourquoi une Construction Sans Bois ?

Et bien pour de nombreuses raisons !

Tout d'abord, cette architecture permet de mettre en place une "climatisation" écologique et naturelle, appelée thermodynamique ! En gros, la terre permets de garder la chaleur et de la redistribuer lentement, quand il fait chaud dehors, il fait frais dedans et inversement.

Ensuite, ce bâtiment est une vraie technique qu'il faut faire perdurer, il sera une "oeuvre d'art" !

Faire travailler les artisans locaux mais aussi faire vivre les associations locales ! Ce chantier sera entièrement construit par des personnes formées localement par l'ONG Kologh Naba de Ouagadougou.

Pour finir, il demande de l'entretien. Les saisons des pluies étant de plus en plus rudes et violentes, le centre de formation demandera beaucoup d'attention au fil des années pour le conserver et le consolider, via quelques rénovations bi-annuelles (environ).